Meriem, de la terre au plâtre

Ce soir, Meriem est ressortie de son moule en résine dans un corps de plâtre.

Le moulage est une phase assez laborieuse, car il faut plusieurs étapes successives avec des temps de séchage intermédiaires. La première est de réaliser un plan de joint pour préparer les deux parties du moule. Ensuite sur l’une des deux faces, enduire de deux couches de résine : une première pour bien imprimer l’empreinte de la terre, puis après séchage une deuxième couche plus épaisse pour consolider le moule souple, et enfin un manteau de plâtre pour maintenir rigide le moule. Une fois cette opération réalisée, on enlève le plan de joint et on reproduit la même opération sur l’autre face pour constituer un moule complet. Une fois le moule sec, on dissocie les deux parties du moule, duquel on retire la terre d’origine. On nettoie l’empreinte en négatif des deux parties du moule puis on reconstitue le moule avant de couler le plâtre définitif. En démoulant on découvre le résultat tel que celui qui est présent dans les photos ci-contre. Je vous passe les étapes de graissage, renforts, clefs de repérage, etc…

Reste maintenant à finaliser, poncer et peut être patiner !

Voir le modelage original :  http://wp.me/p5plD9-aQ

Publicités

4 réflexions sur “Meriem, de la terre au plâtre

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s